Reportages automobile Rolls-Royce & Bentley (SITE ARCHIVE).

Accueil - Articles - Rencontres - Technique - Vidéos - Classement - Liens RREC - Autres Clubs - Adresses - Histoires & Personnages

ATTENTION - ATTENTION : Ce site est archivé !

Consultez le nouveau site : Cliquez ICI

Histoire - Personnages

  • La Calandre Rolls-Royce
  • Le logo Rolls-Royce

  • Les personnages clés :
    Les Personnages qui ont compté dans l'aventure Rolls-Royce & Bentley
    1863 la naissance de SIR Henry Royce. 21 ans plus tard, c'est avec tout juste 20 livres d'économies qu'il s'installa comme indépendant en 1884. Il s'associa avec Ernest Alexander Claremont et créèrent ensemble un petit atelier d'électricité dans Cooke Street à Manchester. C'est dix ans plus tard que l'entreprise fut transformée en société anonyme et inscrite au registre des sociétés sous le nom de Royce Limited, ingénieur électricien et mécanicien, fabricant de dynamos, moteurs et articles divers. Quant à Ernest Alexander Claremont il devint directeur.

    Un autre nom à retenir est celui de l'ancien comptable John de Lozze qui fut à cette date promu administrateur, poste qu'il occupa dans l'entreprise jusqu'en 1943. Le problème en Angleterre était que les anglais ne s'intéressaient pas fort à l'automobile alors que la France et l'Allemagne avaient déjà une industrie automobile. Lorsque les anglais s'y intéressairent, Sir Henry Royce se pencha aux problèmes techniques.

    C'est en 1903 que Henry Royce décida de construire trois prototypes. C'est ainsi que nacquit en 1904 la première Royce, la 10 HP créée sur le modèle de la Decauville, voiture dont s'inspira Henry Royce.

    Charles Stewart Rolls, fana de course automobile, acheta sa première voiture à l'âge de 19 ans, une Peugeot. En 1901, il participa à la course Paris-Berlin au volant d'une Mors. Rolls, passionné de mécanique, membres de plusieurs clubs était présent partout où une manifestation sportive et mécanique se déroulait. C'est en 1903 qu'il créa une société d'importation de voitures belges et françaises et revendait aussi des voitures toutes marques en occasion avec son associé Claude Goodman Johnson.

    En cette année 1903, alors que Rolls avait à peine 27 ans et Royce 41 ans, Rolls et Royce se rencontrèrent pour la première fois pour déjeuner au Midland Hotel de Manchester, grâce à Henry Edmunds qui avait compris que les génies de Rolls et Royce pouvaient provoquer une très bonne association. Après le repas, Royce fit un tour en voiture avec Rolls dans la petite 10 HP. Rolls était très impressionné et annonça que c'était la voiture qu'il lui fallait. C'est au salon automobile de Paris en 1904 que les premières voitures - sous l'impulsion de Claude Johnson - furent baptisées... Rolls-Royce. C'est ainsi que le 23 décembre 1904 la marque Rolls-Royce fut officiellement créée.

    Charles Stuart Rolls & Frederick Henry Royce

    La tombe de Frederick Henry Royce



    Walter Owen Bentley

    Article sur les débuts de WO Bentley de 1888 à 1919 et Article sur les débuts de WO Bentley de 1919 à 1931



    Eleanor Thornton



    Claude Johnson



    Ernest Claremont et Henry Edmunds



    John Montagu - Charles Sykes

    John Montagu, ami de Charles S. Rolls, présenta vers 1910 à Claude Goodman Johnson une mascotte de radiateur créée par Charles Sykes... l'Esprit de l'Extase. Serait-elle inspirée de Eleanor Thornton, collaboratrice de John Montagu ou Loïe Fuller, danseuse américaine ... la mascotte a en tout cas été retenue pour fièrement être posée sur les radiateurs des Rolls-Royce.

    Vers 1935 pour éviter de devoir tourner la mascotte de 1/4 de tour pour dégager l'ouverture du capot, Charles Sykes créa une autre version agenouillée (donc moins haute) mais elle n'eut que très peu de succès auprès de la clientèle Rolls-Royce et fut définitivement abandonnée par la firme en 1950.

    Sur les Rolls-Royce de la famille royale d'Angleterre, le « Spirit of Ectasy » est remplacé par la mascotte de St-George et du Dragon.